Rodange se remet à y croire
Ronald Martinelli réponds aux questions de Paulo Bastos

Rodange se remet à y croire

Extrait du journal Le Quotidien le 25/04/2022:
 
«J'y crois encore, sinon je ne serais pas là. Il faut rester humble, car le parcours est encore long. Nous savons d'où nous venons et chaque match est différent.» Avant de faire l'analyse suivante : «J'ai un groupe formidable. Ils bossent bien et l'ambiance est bonne. Certes ils jouent libérés, mais moi je suis plus stressé qu'eux. Je suis fier de mes joueurs. Quoi qu'il arrive, le rendez-vous est déjà pris pour la semaine prochaine à Wiltz.» Paulo Bastos